CONFERENCE DU 8 MARS 2017 AU CENTRE DE FORMATION EN INFORMATIQUE « JEUNESSE DU MONDE » situé au Carrefour Combi da ns l’Arrondissement de Douala 3ème.

 


Le groupe LUCOVIFA s’est déporté au Centre de formation  « Jeunesse du Monde », en cette 32ème journée internationale de la Femme 2017, où il a échangé et discuté sur le thème :
«Rôle des femmes en société dans le processus du Développement du Cameroun »
En présence des enseignants et les étudiants du centre de formation en Informatique « Jeunesse du monde »

La présidente de LUCOVIFA Madame Djepang et le consultant, Monsieur Kamno ont brièvement présenté l’origine du 8 mars dans le monde, tout en s’attardant sur le thème global qui est : « LES FEMMES DANS LE MONDE DE TRAVAIL EN MUTATION : UNE PLANÈTE 50-50 »

Comment la Femme peut-elle concilier le travail et son ménage?

 Pour que les étudiantes s’impliquent de mieux en mieux au débat du jour, nous avons greffé au thème universel ce thème complémentaire qui est :

« RÔLE DES FEMMES EN SOCIÉTÉ DANS LE PROCESSUS DE DÉVELOPPEMENT DU CAMEROUN »
Thème qui se décline en 3 idées de réflexion :
    Aspects de développement  

      1-économique

      2-social 


  3- environnemental

*Apport économique dans le foyer, dans la famille, dans la communauté tout en respectant les normes(gestion stricte et participation)

* Apport social(contrôle des naissances, éducation et entretien des enfants, lutte contre la maltraitance et travaux des enfants, dénonciation des abus sur les enfants...)


2-      A travers ses aspects, comment les femmes peuvent-elles participer à la réduction de la pauvreté au Cameroun ?

*Création des projets économiques en groupe, formation et implémentation au bénéfice de toutes
*Institution des tontines qui permettent d'épargner en vue d'agrandir son activité
*Créer des activités de mutualisation comme système d'entraide solidaire...

3-      Et aussi l’apport des femmes pour instaurer la paix au Cameroun ? d’abord dans la famille, dans son environnement et enfin en situation de trouble, en l’occurrence ce qui sévit actuellement au Nord et au Sud Ouest. Débat sur:
*comment éviter la violence en famille?
*Comment intervenir pour susciter la paix dans son entourage?
*Les groupes des femmes disciplinées peuvent apporter leurs avis favorables pour une situation instable dans le pays (exemples: soulèvement des régions du Nord Ouest et du Sud Ouest; terrorisme dans le grand Nord du pays et ses conséquences néfastes, comment y remédier au profit de toutes les parties?
*Rôle essentiel dans l'apprentissage du "VIVRE ENSEMBLE"

4-      Enfin, l’égalité de genre comme facteur important pour le développement socio-économique au Cameroun : rôle de la Femme dans le processus

*L’ÉCOUTE ET LE DIALOGUE sont la base de toute concertation au moment d'incompréhension, pour y parvenir, la Femme peut en de bonne manière stimuler le dialogue et le maintenir techniquement au profit de la stabilité au sein de la famille et par ricoché au sein de la communauté. Vue sous ce angle, il faut de temps en temps s'armer de patience, de persévérance et d'espérance.

Sur ce champs, elle a besoin de s’instruire, de se former, de s'informer: n'oublions pas que l'apprentissage se fait à tous les âges.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVENTION DE LUCOVIFA DEPUIS 2006