CAMPAGNE DE 19 JOURS D'ACTIVITES INTENSES POUR LA PREVENTION DES ABUS ENVERS LES ENFANTS

Les violences à l'égard  des enfants sont de diverses formes et deviennent de plus en plus récurrentes et nécessitent des stratégies fiables pour pouvoir y apporter des solutions justes.


Le 14 novembre 2015;
LUCOVIFA a été invitée à SWEETFM, antenne du  Wouri à Douala, dans le cadre de l’émission "SWEET LADIES"; afin de présenter les réalités rencontrées sur le terrain, et proposer quelques pistes de solutions pouvant freiner ou alors arrêter ces violences dont sont victimes les enfants au quotidien.


l'exploitation sexuelle des enfants: conséquences sur la fille, sur la famille, sur la société

A l’entame, il a été question de donner la définition du terme "violences ou abus envers les enfants"; puis s'en est suivi :
-Le contexte actuel dans notre pays;
- le vécu des victimes, du bourreau et de la société.
Regard de la société sur les abus envers les enfants: les responsabilités
Conseils en direction des familles
-   les conséquences
- Difficultés à mener le combat
- Les solutions

situation de la traite des enfants dans notre pays: des cas vécus

la prostitution des enfants: situation qui persiste le plus

la traite des enfants

Une de nos multiples recommandations: d'après nos travaux, il en ressort que, la plupart de ces enfants n'ont pas pu continuer leur scolarité après la classe de CM2, pour défaut d'acte de naissance et de moyens financier. nous proposons:  de recenser dès la maternelle tous les enfants sans actes afin de leur en établir sans frais; de rendre effective la gratuité de l'école primaire pour permettre que ces enfants aient au moins le certificat primaire élémentaire. La mise en œuvre de cette stratégie doit absolument impliquer les ONGs, parce que plus strictes dans leurs travaux et prêtes à dénoncer tout acte néfaste. 

Présentatrice: la petite et très intelligente Madeleine Ngeunga, avec ses sages questions

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

INTERVENTION DE LUCOVIFA DEPUIS 2006